Les Filmanthropes présentent

HOCHELAGA, TERRE DES ÂMES
BANDE-ANNONCE

PROJECTION DE FILM EN PLEIN AIR

Les Filmanthropes vous invitent à plonger dans l’histoire d’Hochelaga, terre des âmes ce mardi 3 juillet dans la cour arrière de Maison Mère Baie-Saint-Paul. Une chronique historique signée François Girard (Le Violon rouge) lancée en 2017 au Festival des Films du Monde et présentée la même année dans le cadre des festivités entourant le 375e anniversaire de Montréal.

MARDI 3 JUILLET, 20:00

MAISON MÈRE BAIE-SAINT-PAUL

Gratuit - CONTRIBUTION VOLONTAIRE

Synopsis

Après un déluge interminable, un trou béant se forme en plein centre du stade Percival Molson. Immédiatement, un chercheur est mandaté par son directeur de thèse pour mener à bien des fouilles archéologiques afin de retrouver trace du passé de la ville. Il en ressort quelques artéfacts et révèle par le biais de ses recherches les traces de divers étapes de la fondation de Montréal. Un massacre Iroquoïen en 1267, la visite de Jacques-Cartier en 1535, l’épidémie de fièvre pourpre de 1687, le soulèvement des Patriotes de 1837 ; quatre moments forts de l’Histoire de la ville sont ainsi révélés.

Source : Films du Québec

une fresque historique qui se propose d’explorer « l’âme québécoise jusqu’à ses racines amérindiennes »

À PROPOS DU FILM

Chronique historique- Québec, 2017
Durée : 1h40
Réalisation : François Girard
Production : Roger Frappier
Avec : Raoul Trujillo, Tanaya Beatty, David La Haye
Ce film échelonné sur plus de 750 ans raconte les origines de Montréal. À l’aide de cinq tableaux, le réalisateur François Girard montre que les racines de la métropole sont complexes. Est ainsi souligné l’apport des communautés qui ont contribué à la fondation de la ville, et plus particulièrement celui des Autochtones. L’œuvre se démarque par des images d’une rare beauté et des reconstitutions saisissantes. Une brève scène d’amour et un échange de coups de feu mortel sont à signaler.

Source : Régie du cinéma du Québec

VISIONNER LA BANDE-ANNONCE

Un doctorant en archéologie dévoile les découvertes qu’il a faites à la suite d’un affaissement de terrain dans le stade de l’Université McGill de Montréal. Lesquelles accréditent la thèse voulant que ce site ait jadis abrité le village iroquois de Hochelaga. (Source : Voir.ca)
Share This